Document sans titre de Cherbourg à l'île de Man - Islay-Mull - Rum-Stornoway - Stornoway-Ulapool - Ulapool-Feroe - Suduroy - sandoy - Torshavn - Vestmanna - Midvag - Sorvagur - pour voir les photos de macareux sur Mykines - eidi - fluglafjordur - tvoroyri et retour Ecosse - de Stornoway à Ballycastle - de Ballycastle à Cherbourg

Le 12 juin nous partons pour une destination indécise, plus ou moins lointaine suivant le vent rencontré.

Vu le calme plat ce sera au plus proche : lîle de Rum un peu au sud de l'île de Skye.

C'est une île constituée en réserve naturelle mais avec très peu de restrictions de visite.
La rade est très bien abritée des vent d'ouest et la houle ne rentre pas.
Ce n'est pas le cas de la pluie qui s'en donne à coeur joie avec un plafond plus bas que le sommet des montagnes qui culminent à plus de 800 m

On se lance malgré tout dans une marche mais de trois heures mais il faudra deux jours de chauffage pour sécher tout cela, dans une bonne odeur de chaussettes tourbées. Par ici les randonneurs ont tous des guêtres.

 

 

Ensuite route sur les Hébrides extérieures : lock Maddy dans une atmosphère toujours pas mal humide et une température maxi aux alentours de 12°

 

L'étape suivante sera plus lumineuse et printanière. L'objectif est une sorte de grande piscinne naturelle profonde de 18 m mais dans laquelle on ne peut entrer qu'après la mi-marée ! Rodel.
On y trouve une des rares constructions en pierre de taille : l'église Saint Clément qui date du 14° siècle et également un hôtel restaurant où l'on mange fort bien, servis par une espagnole de Valence.

 

Puis une petite étape pour nous rendre sur l'île de scalpay où les chenaux commencent à se compliquer dans une absence quasi totale de balisage sauf pour l'épave à l'entrée du mouillage.

 

 

 

Le lendemain, temps très brumeux mais toujours sans vent incite à une petite étape pour visiter les îles Shiants, plus grande concentration de macareux au monde

 

un groupe de jeunes anglais passe une semaine dans cette unique maison de l'île. Il y a parmi eux un normand et de p^lus la mère d'un des jeunes anglais a une maison à bricquebec !

 

Philippe se fera attaquer par un couple de grands labbes parasites assez agressifs.

 

Le soir nous ancrons dans le loch Mariveig d'accès assez tortueux mais d'un calme total une fois à l'intérieur.

la soirée est ensoleillée et presque chaude permettant de manger sur la terrasse

Enfin nous arriverons à la capitale Stornoway avec son comité d'accueil

un petit tour dans l'île (en voiture) pour découvrir les maisons couvertes de paille tenue par un filet dans lesquelles des îliens vivaient en core dans les années 1970. Un feu de tourbe au milieu de la pièce sans cheminée rendait l'air parfaitement irréespirable ! c'est pour la couleur laissée par la suie que l'on appellait ces maisons des black houses.

des ruines plus anciennes (environ mille ans) datent des Pits qui vivaient sur l'île avant les invasions vikings :

et d'autres traces encore bien plus anciennes

dans la capitale un magasin de chapeaux dont se couvrent les femmes pour aller à la messe du dimanche très suivies dans les différents temples d'obédience variée. Une de ces églises fait le plein tous les dimanche avec 1500 fidèles (cela fait beaucoup de chapeaux !)

vue générale :

retour précédent suivant