départ Falmouth Lands end Milford Haven Man Ballycastle Islay Craobh haven Tobermorry stage de mécanique Plockton Gairloch Loch Inver Loch Eriboll Stromness Lerwick Tour des Shetlands Balta sund De Balta Sund à Alesund Alesund Alesund à Khristiansund Mirages Khristiansund à Sandness Lofoten Svartisen Bergen Lerwick Fair isle Orcades Wick Peterhead Edinburg Berwick Blyth Whitby Shotley Ramsgate Eastbourne

accueil ----------carte interactive------- page précédente ---- page suivante

15 juillet

Départ de Sandness à 8 h 10 arrivée à Reine aux Lofoten le 17 juillet à 17 h 15 après un arrêt de 8 h dans un petit fjord (Baafjorden)

Après un aller retour express imprévu en France nous repartons cette fois ci à quatre personnes ce qui est beaucoup plus confortable pour les quarts de nuit (enfin ... nuit ... façon de parler !), nous partons de Sandness pour les Lofoten.

Etre quatre permet en particulier de naviguer non stop dans des chenaux assez tortueux qui exigent d'être deux dehors. Il y a environ 250 milles dont 60 seulement en mer ouverte. Le temps est particulièremet désagréable : vent fort, froid, pluie, brouillard.

On s'arrêtera une demi nuit dans un fjord pour ne pas arriver trop tôt en mer avant que le vent ne faiblisse un peu.

Nous avons bien fait : un bateau venu de Trondheim par l'extérieur a eu jusqu'à 50 noeuds et 7 à 8 en moyenne.

La journée en mer se fera par beau temps et une mer se calmant assez vite. Nous arriverons à Reine avec une nouvelle dépression.

Passage du cercle polaire au milieu de la nuit :

voici en fin ces Lofoten tant désirées !

arrivée à Reine, réputée très touristique. Certes il y passe pas mal de camping-cars mais aussi beaucoup de randonneurs, de kayakistes de cyclistes. On n'a pas l'impression de foule, et il n'y a pas l'accumulation de "boutiques souvenirs made in China"

 

 

 

 

c'est qu'il est lourd, le bougre !

Les norvégiens et en particulier aux Lofoten restent fidèles à la chasse à la baleine. Il y a ici un musée qui se veut défenseur de la chasse à la baleine.

en prenant un peu de hauteur, c'est magnifique mais la montée est très rude et sans transition de la route plate au chemin presque vertical.

 

 

Ensuite nous reprenons la mer vers le nord.

 

 

 

 

le petit quai à Kabelvaag

 

un "parapluie de Cherbourg™" aux Lofoten !

Nous retraversons vers l'Est pour quelques jours à Nordskot en attendant un temps meilleur.

Ces bateaux de pêche en bois ne sont pas calfatés, mais entre chaque bordé est ajustée une languette en bois collée qui assure une très grande rigidité à l'ensemble.

Ces bateaux sont toujours construits et en activité.

nous n'avons pas vu le père Noël, il faisait la sieste ...

accueil ----------carte interactive------- page précédente ---- page suivante