départ Falmouth Lands end Milford Haven Man Ballycastle Islay Craobh haven Tobermorry stage de mécanique Plockton Gairloch Loch Inver Loch Eriboll Stromness Lerwick Tour des Shetlands Balta sund De Balta Sund à Alesund Alesund Alesund à Khristiansund Mirages Khristiansund à Sandness Lofoten Svartisen Bergen Lerwick Fair isle Orcades Wick Peterhead Edinburg Berwick Blyth Whitby Shotley Ramsgate Eastbourne

accueil ------ carte interactive -----page précédente ------page suivante

Partis de Lerwick pour rallier Alesund en Norvège, nous apprenons en VHF que l'ami Alain sur son Gib Sea 105 n'a plus de charge de batterie. Il retourne donc à Lerwick. De notre côté le dernier bulletin metéo pris par les fichiers Grib grâce à une clé 3G qui donne un accès internet jusqu'à parfois 15 milles au large donne un vent tournant rapidement Est à Nord Est force 7 avec rafales dans la nuit.
Aussi nous prenons l'option de monter à Unst, l'île la plus nord des Shetland, ce qui nous rapproche un peu (25 milles sur 250 ...)
mais nous ne regretterons pas l'option : la nuit et la journée suivante furent telles que prévues et même pires. La météo de la veille au soir était pourtant favorable à échéance de trois jours ... mais cela change vite dans le nord.

L'accueil par un harbour master en costume trois pièces strict avec casquette tout ce qu'il y a de plus officiel est surprenant dans un lieu aussi isolé avec un ponton pouvant accueillir un seul bateau.
On l'imagine sur son lieu de travail gardant un oeil sur l'horizon et sautant dans son costume dès qu'un bateau approche !
Il fera preuve d'une amabilité extraordinaire. Yann Mackay, c'est son nom, nous fourni une feuille dactylographiée A4 avec la liste des facilités de l'île dont il nous vante les charmes.

Nous apprécierons cette visite (incomplète, il faudra y retourner) de Unst. cette île est restée un peu à l'écart des retombées de la manne pétrolière. Il y a une véritable communauté vivant un peu en autarcie, peu de magasins, peu de loisirs. L'activité économique tourne autour de l'élevage : moutons, un peu de bovins (plus que dans les autres îles semble-t-il) fermes marines et l'exploitation d'une carrière de talc à ciel ouvert et aussi une fabrique de chocolats au Champagne. Le talc est stocké sur le quai juste au-dessus du bateau. On en retrouvera encore dans le bateau une fois rentrés à Cherbourg.
Les jeunes ne semblent pas s'ennuyer jusque vers 12 ans mais ensuite, ils partent en pension et ne reviennent qu'une fois retraités, beaucoup travaillent en Norvège plutôt qu'en Grande Bretagne.

 

 

Les maisons sont très basses pour résister aux violentes tempêtes d'hiver.

et bien sur quelques phoques :

la marina :

 

la passerelle n'étant pas installée il faut monter par les pneus !

 

en fin la passerelle, arrivée au petit matin sans même qu'on entende les travaux : l'intérieur du Hood est très cosy !

le dépôt de talc juste au-dessus du ponton :

 

un musée des bateaux traditionnels utilisés sur l'île, à ne pas manquer.

accueil ------ carte interactive -----page précédente ------page suivante